Passer au contenu principal

La vitamine D nous protège


Les personnes à la peau noire ont intérêt à prendre de la vitamine D, particulièrement durant les périodes peu ensoleillées des hivers interminables du Québec. Il faut savoir que la vitamine D est produite au niveau de l'épiderme de la peau quand celle-ci est exposée au soleil. Les rayons UVB du soleil sont majoritairement responsables de la production de vitamine D. Le rôle de cette vitamine est de permettre au os de capturer le calcium. Disons que la vitamine D donne des os forts. La vitamine D est aussi impliquée dans divers mécanismes biochimiques, faisant en sorte que son rôle ne se limite pas à la bonne santé des os. Il faut surtout savoir que la production de vitamine D est affectée par la pigmentation de la peau. Plus la peau contient d'eumélanine, plus elle prend de la couleur noire. L'eumélanine est une couche de protection contre les rayons UVB du soleil, ces mêmes UVB qui sont nécessaires à la production de vitamine D. Donc, les noirs sont protégés contre les effets néfastes du soleil (cancer, vieillissement prématuré de la peau) tout en étant plus à risque de souffrir d'une déficience en vitamine D. Quand le soleil se fait rare, ce qui ne risque pas d'arriver à Yuma, il est suggéré de prendre un supplément de vitamine D. Quand ton pays c'est l'hiver, il y a un risque de voir le rhume et la grippe traverser sa frontière.

 

En ces temps malaisés, la prise de vitamine D se déclare un service essentiel. Bref, les études montrent que la vitamine D nous protège contre ces invisibles intrus, incluant le SARS-CoV-2 responsable de la COVID-19 (voir les liens ci-dessous). 


https://www.sciencedaily.com/releases/2017/02/170216110002.htm


https://www.worldpharmanews.com/index.php?option=com_content&view=article&id=5248:vitamin-d-linked-to-low-virus-death-rate&catid=13:research





Image tirée du site: http://www.wardelab.com/10-2.html


Revision de l'article paru le 27 mai 2017

Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Ils n’ont jamais existé 1

À l’origine du christianisme

Qui désire qui?

Vous êtes célibataire et on vous présente l’opportunité de faire la rencontre de la personne parmi un éventail de personnes. Votre choix sera-t-il influencé par un désir d’entrer dans une véritable relation avec l’autre ou par un désir de vivre un fantasme bien implanté? Le site de rencontres OKCupid et l’application dating app de Facebook ont mis en lumière des données qui ont attiré mon attention. Ça n’a rien de scientifique, mais ça soulève le couvercle sur une realité qu’on préfère laisser dans sa boite.



L’ensemble des données révèle que la majorité des hommes sont plus attirés par les femmes asiatiques. 

Seuls les hommes asiatiques ne désirent pas les femmes asiatiques. Aller chercher à comprendre? Les femmes, quant à elles, sont plus attirées par les hommes qui ont la peau blanche. L’exception parmi elles, les femmes à la peau de chocolat noir. Elles sont uniquement attirées par les hommes qui ont la même saveur de peau qu’elles. J’ai moi-même la peau de Michael J et cela me soula…

Ils n’ont jamais existé 3

À l’origine de l’appropriation culturelle
Il n’y a jamais eu de Socrate, de Platon, ni d’Aristote, jamais eu de Pythagore. Toutes ces personnes, comme bien d’autres, n’ont jamais existé. Aux institutions qui continuent de glorifier le mythe européen, George James nous a révélé que Platon n’est pas l’auteur du Banquet, que Pythagore n’a formulé aucun théorème, qu’Aristote est à la philosophie ce que Michael Jordan est au hockey. L’historien Walter Williams va encore plus loin en nous demandant avec quel alphabet ces personnes ont-elles bien pu écrire? Étant donné qu’il n’y a pas de civilisation sans un système d’écriture, la civilisation de l’Europe se trouve à être la plus récente de l’histoire humaine. Il existe en effet des civilisations plus anciennes ayant bâti les fondations sur lesquelles le monde d’aujourd’hui repose.
La plus ancienne civilisation de l’histoire habitait en Afrique du Nord, celle de l’Égypte antique, datant de 10,000 ans avant l’ère commune (AEC). Dans ces temps, …