Passer au contenu principal

Hors piste


Le terme raciste a le dos large dans le langage courant. En fait, le racisme se définit par la compétition (ou la course) économique entre les groupes d'humains. Seul sur la piste de départ, un groupe se proclamant de race blanche démarre la course au 19e siècle. Cette course toujours en cours a permis aux blancs d’accumuler et de contrôler toutes les ressources économiques. Un privilège récolté de génération en génération. Maintenant que d’autres groupes mettent leurs bottes, les noirs peinent à constater qu’ils sont le but et le butin de cette course sans merci. 




Le racisme prendrait un tournant si les noirs décidaient de reprendre le contrôle de leur économie. 

Cette définition du racisme est inspirée des travaux de Claud Anderson, un noir qui aurait aimé avoir le privilège d'être un raciste.




Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Ils n’ont jamais existé 1

À l’origine du christianisme

Ils n’ont jamais existé 3

À l’origine de l’appropriation culturelle
Il n’y a jamais eu de Socrate, de Platon, ni d’Aristote, jamais eu de Pythagore. Toutes ces personnes, comme bien d’autres, n’ont jamais existé. Aux institutions qui continuent de glorifier le mythe européen, George James nous a révélé que Platon n’est pas l’auteur du Banquet, que Pythagore n’a formulé aucun théorème, qu’Aristote est à la philosophie ce que Michael Jordan est au hockey. L’historien Walter Williams va encore plus loin en nous demandant avec quel alphabet ces personnes ont-elles bien pu écrire? Étant donné qu’il n’y a pas de civilisation sans un système d’écriture, la civilisation de l’Europe se trouve à être la plus récente de l’histoire humaine. Il existe en effet des civilisations plus anciennes ayant bâti les fondations sur lesquelles le monde d’aujourd’hui repose.
La plus ancienne civilisation de l’histoire habitait en Afrique du Nord, celle de l’Égypte antique, datant de 10,000 ans avant l’ère commune (AEC). Dans ces temps, …

Ils n’ont jamais existé 2

À l’origine de l’Islam
Dans The Historical Origin of Islam, Walter Williams décrit progressivement les évènements historiques qui ont mené à la création du prophète Mohammed. Tout a commencé par l’invasion de l’Afrique du nord par les populations européennes. Le premier Européen a été Alexandre le Grec, quand il a envahi l’Égypte en 332 avant zéro (voir la première partie, janvier 2016). On assiste par la suite à l’arrivée massive de peuples slaves et peuples provenant des régions au sud de la Russie. Ils sont allés envahir la Turquie, la Libye, la Tunisie, l’Algérie, le Maroc et la Mauritanie. Les pays connus aujourd’hui sous le nom de Liban, de Palestine, de Jordanie, d’Irak, d’Iran, d’Arabie Saoudite et de Yémen ont aussi assisté à l’invasion de gens d’Europe. Les populations indigènes africaines de ces pays se sont au fil du temps mélangées avec ces envahisseurs européens. Aujourd'hui, la population de l'Afrique du nord est majoritairement appelée Arabe.
La création du chris…