Passer au contenu principal

Pris avec ce noir

Pour en finir avec ce noir sera plus difficile que j’ai pensé. Le noir est si implanté dans notre langage commun que parler en d’autres termes est complètement extraterrestre. On a bien beau dire qu’être noir ou noire n’est qu’une couleur de peau, qu’être noir ou noire ne reflète pas une culture, qu’être noir ou noire n’a pas de pays sur une carte géographique, il reste que ce genre de discours ne touche qu’une minorité. La majorité voit la vie en noir et blanc et elle a probablement raison. Une majorité qui est soutenue par l’argument de professeur Claud Anderson. L’argument qui m’a fait remettre mon argument en question. Or, le professeur répond essentiellement deux choses à ceux et celles qui disent que nous sommes tous Africains. Premièrement, l’Afrique est constituée de plusieurs pays, chacun d’eux constitués de plusieurs ethnies, et chacune d’elles parlant son propre dialecte. Deuxièmement, l’Afrique du Nord possède une large population d’Arabes, laquelle se disant aussi africaine que celle au sud de l’Afrique. Par conséquent, le discours de dire que nous sommes tous africains tombe dans une confusion. Et de dire que nous sommes tous des anciens Égyptiens, comme le défend très bien l’historien Walter Williams, risque d’être compliqué à mettre en pratique dans la vie de tous les jours.


En fin de compte, Claud Anderson insiste sur l’importance de ne pas utiliser un langage qui dilue notre importance en tant que groupe. N’importe qui peut se réclamer d’être Africain. N’importe qui peut se réclamer d’être Antillais. N’importe qui peut se réclamer d’être Afro-Américain. Cependant, de dire noir c’est de savoir de qui on parle. Rappelons que les populations africaines ne se voyaient pas comme des noirs avant les rencontres du type Européen. Nous sommes forcés d’admettre que ce terme s’est solidement implanté sous notre peau. Usons maintenant de pragmatisme. Usons maintenant du noir à notre avantage, car de dire noir ou noire c’est de savoir exactement de qui on parle. Dissipons une confusion en faveur d’une solidarité mondiale.




Commentaires

Publier un commentaire

Messages les plus consultés de ce blogue

Ils n’ont jamais existé 1

À l’origine du christianisme

Ils n’ont jamais existé 3

À l’origine de l’appropriation culturelle
Il n’y a jamais eu de Socrate, de Platon, ni d’Aristote, jamais eu de Pythagore. Toutes ces personnes, comme bien d’autres, n’ont jamais existé. Aux institutions qui continuent de glorifier le mythe européen, George James nous a révélé que Platon n’est pas l’auteur du Banquet, que Pythagore n’a formulé aucun théorème, qu’Aristote est à la philosophie ce que Michael Jordan est au hockey. L’historien Walter Williams va encore plus loin en nous demandant avec quel alphabet ces personnes ont-elles bien pu écrire? Étant donné qu’il n’y a pas de civilisation sans un système d’écriture, la civilisation de l’Europe se trouve à être la plus récente de l’histoire humaine. Il existe en effet des civilisations plus anciennes ayant bâti les fondations sur lesquelles le monde d’aujourd’hui repose.
La plus ancienne civilisation de l’histoire habitait en Afrique du Nord, celle de l’Égypte antique, datant de 10,000 ans avant l’ère commune (AEC). Dans ces temps, …

Ils n’ont jamais existé 2

À l’origine de l’Islam
Dans The Historical Origin of Islam, Walter Williams décrit progressivement les évènements historiques qui ont mené à la création du prophète Mohammed. Tout a commencé par l’invasion de l’Afrique du nord par les populations européennes. Le premier Européen a été Alexandre le Grec, quand il a envahi l’Égypte en 332 avant zéro (voir la première partie, janvier 2016). On assiste par la suite à l’arrivée massive de peuples slaves et peuples provenant des régions au sud de la Russie. Ils sont allés envahir la Turquie, la Libye, la Tunisie, l’Algérie, le Maroc et la Mauritanie. Les pays connus aujourd’hui sous le nom de Liban, de Palestine, de Jordanie, d’Irak, d’Iran, d’Arabie Saoudite et de Yémen ont aussi assisté à l’invasion de gens d’Europe. Les populations indigènes africaines de ces pays se sont au fil du temps mélangées avec ces envahisseurs européens. Aujourd'hui, la population de l'Afrique du nord est majoritairement appelée Arabe.
La création du chris…